Jaroslav Melnik participera avec Robin Cousin le dimanche 20 mai à 14h15 à une rencontre sur l’esplanade Cap Caval sur le thème « Vers le meilleur des mondes ?







Date de parution 31/08/2017



À Mégapolis, tous naissent aveugles. Un jour, Gabr recouvre la vue. Terrifié par ces « hallucinations », il se rend au ministère du Contrôle où on lui diagnostique une psychose. Mais Gabr est saisi par le doute : et si ce qu’il percevait était la réalité ?



PRESSE



A MÉGAPOLIS, ROYAUME DES AVEUGLES

« On vit sans voir à Mégapolis. Un jour pourtant Gabr recouvre la vue. Pour son malheur ? Jaroslav Melnik signe un prenant roman initiatique.. »
« Espace lointain captive autant par la cohérence de son univers futuriste que par la forme donnée au récit... »
« Un roman initiatique à la sourde mélancolie. »


LE MONDE


http://www.lemonde.fr/livres/article/2017/08/31/a-megapolis-royaume-des-aveugles_5178887_3260.html




« A lire les yeux fermés !”


CANARD ENCHAINE




« Une dystopie qui explore la question de la liberté. Celle de voir, mais aussi celle d'échapper au monde de ceux qui voient et qui règnent sur les aveugles. Ce roman pose très efficacement la question de ce qu'est la liberté, et ce qu'est son coût. »


BBC


http://www.bbc.co.uk/mediacentre/latestnews/2013/ukraine-book-awards-winners.html




« En vous plongeant dans ce roman, vous risquez de perdre du temps et de bouleverser vos plans…»


ANDREЇ KOURKOV





« Un roman génial. Il y a bien longtemps que je n'avais pas pris autant de plaisir à lire un roman décalé et intelligent comme celui-ci. »


Marilyn Anquetil responsable rayon littérature chez Mollat




« Le digne successeur de Bradbury et Orwell. Un roman coup de poing qui fait réfléchir sur nos propres sociétés et qui interroge avec beaucoup de finesse les notions de liberté et de libre arbitre. »


Sélection rentrée littéraire 2017 Decitre





ESPACE LOINTAIN DE JAROSLAV MELNIK : UNE DIMENSION A MI-CHEMIN ENTRE TARKOVSKI ET SARAMAGO « Conte philosophique du XXIème siècle »



« À l’instar des silos lumineux qu’arbore la couverture du livre, ce texte est hypnotique, il attire notre conscience en des contrées miroirs avant de nous relâcher au plus profond de notre propre réalité.
Véritable labyrinthe, Espace Lointain déroule un fil d’Ariane dialectique, révélant une fiction dans son plus noble appareil ».


Addict Culture




« C’est beau, c’est puissant, c’est juste... c’est un ouvrage essentiel dans son genre. Les amateurs ne doivent pas passer à côté au risque de le regretter !" « Cet ouvrage comme évoqué précédemment se place dans la digne lignée d’oeuvres cultes telles que 1984, Un Bonheur insoutenable ou encore Le Meilleur des mondes. Il n’a pas pour autant à rougir de ces comparaisons. On retrouve ici la bonne recette d’une dystopie réussie et intelligemment construite »


cafardathome.canalblog.com




VOIR TOUTE LA LISTE

« Tout juste paru chez Agullo, Espace Lointain de Jaroslav Melnik est un excellent roman dystopique dans la droite lignée d’Huxley, d’Orwell et d’HG Wells, qui revisite avec une grande intelligence l’allégorie de la caverne de Platon. »


« Un roman à lire sans plus attendre, pour tenter de garder les yeux grand ouverts. »


udernierlivre.net




« Dystopie vertigineuse et extrêmement bien menée à travers un exercice réussi d’écriture»


« Autant dire qu’en ces temps troublés, Espace lointain se révèle être, plus qu’un beau et très réussi roman, un livre salutaire. »


enoredunoir.com




« Une sensation à coup sûr de cette rentrée littéraire. »

livres.fr




« Les éditions Agullo ont décidément le nez pour nous dénicher des livres épatant. »


« Entre Platon et son allégorie de la caverne, et Orwell et sa société totalitaire, ce roman a une réelle dimension philosophique. »


« Encore en livre étonnant aux décidément formidables Éditions Agullo.»

Bonnesfeuillesetmauvaiseherbe. Wordepress.com




« Dystopie particulièrement prometteuse en provenance d'Ukraine, récompensée à sa sortie par le Prix BBC du Livre de l'année »


rivieres.pourpres.net

Jaroslav Melnik

Écrivain, philosophe